D'où vient l'inspiration? Cette question a une portée très profonde et chaque esprit créateur poursuit la quête de réponses au cours de son cheminement.


Fondamentalement, les idées nous viennent-elles purement de l'influence de notre environnement direct? Sont-elles dictées par notre expérience de vie, nos rencontres et nos discussions? Sont-elles le fruit d'observations et d'analyses de nos modèles artistiques et penseurs? Nos créations suivent-elles un courant ou une mode pour répondre à la demande actuelle du marché de l'art. Nos élans créatifs sont-ils perturbés par le flot d'information et la spirale infinie de publications qui déroulent sur nos fils d'actualité. Est-ce un amalgame de tout cela?


Et si nous puisions plutôt en nous dans l'instant présent.


Et si nous nous laissions bercer par les doux remous de l'océan infinie d'idées pour en attraper une au passage, en toute liberté en la considérant comme un cadeau inestimable. Pour ma part, je choisis de cueillir l'inspiration dans mon cœur tel une fleur aux mille parfums prête à éclore selon son cycle de vie. Je respecte la nature cyclique des périodes de création actives et des accalmis où il est temps de se laisser porter à nouveau par les flots et d'attendre; attendre pour tendre la main et amener en soi une nouvelle vision, une vérité prête à être exprimée dans toute sa splendeur et son unicité.

En abordant la création de cette façon, chemin faisant, notre œuvre se dessine et se façonne. Nous apprenons peu à peu à nous connecter à cette mer de possibilités, source intarissable de connaissances et de beautés.


Cette connexion pure permet de faire voir le jour à des créations dont nous n'aurions pu imaginer la finalité si nous ne nous laissions pas guider et parfois même dériver vers de nouveaux horizons encore plus surprenants.




"Le chemin se trouve à l'intérieur et chacun détient le sien"










L'imagination n'a pas de limite et tout est permis quand les esprits se rencontrent et que les idées fusent. Les commandes spéciales constituent souvent un défi pour les artistes car le processus créatif est en quelque sorte modelé et influencé par les désirs et les besoins du futur acquéreur. Les demandes "carte blanche" sont assez rares et peuvent aussi être déstabilisantes car il y a toujours un certain risque que l'œuvre achevée ne plaise pas entièrement à l'acheteur. La communication claire est la clé de voûte d'une conclusion heureuse lors des demandes sur mesure. La préparation d'une proposition de projet incluant des photos, croquis ou images d'inspiration, un devis des matériaux, les tarifs et délais de livraison doivent être bien définis et approuvés avant de débuter tout projet. De cette façon, les étapes se suivront harmonieusement et les malentendus et déceptions seront évités.



Je considère qu'un tableau est réussi lorsqu'il permet de conserver l'essence pure de l'artiste et de répondre aux attentes de l'acheteur. Le double défi réside donc à combler l'élan créatif de l'artiste autant que les besoins définis de l'acquéreur. Pour que l'imagination soit stimulée, l'artiste doit rester fidèle à lui-même et ne pas dénaturer son style pour la seule raison pécunière. Bien sûr, pour vivre, créer et se procurer tout le coûteux matériel nécessaire il va de soit que l'aspect financier importe. Ce que je veux aborder ici est plus profond car il s'agit de l'être-même, l'âme créatrice qui a besoin de laisser s'exprimer son ressenti par l'Art. Chacun possède sa propre vérité, sa propre définition de la beauté, de la vie, de tout ce qui peut être perçu et conçu par l'esprit. Lorsqu'un artiste crée, il met à nue une partie de son âme, il dévoile toute sa sensibilité et sa fragilité. Rester connecté à l'énergie créatrice implique de demeurer centré sur l'être profond et ce, en parfait alignement, afin que l'inspiration soit toujours nourrie et grandissante.


Le choix des commandes sur mesure est donc primordial et l'artiste peut décider d'accepter ou de refuser un contrat s'il considère le projet diamétralement opposé au ressenti et au style qui le font vibrer. Les défis peuvent être stimulants et nous pousser plus loin dans notre carrière artistique, mais ils ne doivent en aucun cas nous tenir captif, déconnectés et loin de notre inspiration pure et vraie.


Recevoir une demande pour une œuvre personnalisée est un cadeau inestimable. Dès le départ, une connexion s'est créée entre l'artiste et le client qui a eu un coup de cœur, un sentiment profond au contact de ses créations. Savoir révéler la vérité de l'acquéreur, la beauté, l'émotion ou la réalité qu'il recherche à exprimer est un art en soi. Toute sa vie, l'artiste travaillera à parfaire sa compréhension de son environnement, du monde tangible aussi bien que de l'invisible tant sur les plans artistiques que personnels. Aussi longtemps que sa démarche et ses projets seront en accord avec son élan créatif, l'inspiration et l'imagination pourront bourgeonner et l'artiste s'épanouir.


Marie-Pier Sanfaçon

Artiste en arts visuels