top of page

"Un monde où s'évader"

Oeuvre créée en 2020 dans le contexte pandémique 

Les derniers mois furent sans conteste générateurs d’incertitude et d’angoisse.  Dans ce cadre contraignant où nos vies se sont vues mises en quarantaine, l’œuvre est née d’un besoin profond et irrésistible de quitter, pour un moment, la réalité actuelle et de créer sans barrière en toute liberté. 

Le tableau illustre un paysage abstrait onirique où se révèle un univers déconstruit et inhabituel mais aussi en équilibre et serein dans lequel chaque fragment est inter relié aux autres et coexiste en harmonie.  Le canevas aux formes courbes non-conventionnelles déstabilise l’œil tout en suivant le mouvement implicite de l’œuvre et de ses différents éléments.  L’oiseau se veut symbole de liberté, lui qui survole ce monde et peut le quitter à tout instant. 

La création de l’œuvre a nécessité l’utilisation de diverses techniques et médiums.  L’encre à l’alcool appliqué sur papier yupo sert de point de départ dans la réalisation du tableau.  Le papier est par la suite marouflé sur le canevas.  La peinture acrylique est appliquée au pinceau, au couteau et à l’aérographe.  Les sculptures en céramique sont façonnée, puis celles-ci sont scellées, ajouté à l’œuvre et peintes.  Le polystyrène de haute densité offre la possibilité de tailler des formes ajourées et délicates.  Les textures et les dorures permettent de rehausser les contrastes et les volumes.   

Un monde où s’évader, comme l’ensemble de ma production, explore l’univers du rêve et de l’inconscient par la création de paysage abstrait utopiques.  La nature fait partie intégrante de chacun de mes tableaux de par ses formes organiques et sa richesse chromatique. 

Tout comme la pensée n’est pas forcée d’être contenue dans un schème fermé, l’œuvre ne se limite pas aux bordures du tableau.  Elle s’ouvre à un univers plus vaste, à une exploration de la dimension et de l’espace.  Un peut alors penser que le monde que l’on perçoit avec nos sens n’est qu’une illusion et que celui que l’on imagine est peut-être plus près de la réalité plus profonde et vraie.

"Un monde où s'évader"
DISPONIBLE
Techniques mixtes, encre à l'alcool sur papier Yupo, acrylique, collage de toile de coton, insertion des sculptures en céramique et polystytère haute densité, feuilles métalliques et époxy sur bois de merisier russe
Diptyque 48X96X3 pouces
Original par Marie-Pier Sanfaçon
2020

bottom of page